Bio

SO1, l'Histoire



Guitars, Vocals : Steeve Tremblay
 
Drums, Percussions :  Phil Prince  
Vocals :  David Shram  
Keyboards, Vocals : Yan Lapointe  
Bass, Vocals : Dan Gagnon  

1997
Phil, Steeve et deux compagnons de classe fondent le groupe Hanniball. Le band joue entre autres des « covers » des Ramones, Radiohead et Rush. Steeve commence à écrire et quelques « riffs » bien connus voient le jour. Hanniball a eu l'occasion de se produire à quelques reprises. Certains se souviendront de l'Arlequin...

1998
Victor et Marie-France quittent le groupe, laissant Steeve et Phil à la recherche de nouveaux partenaires. Près d'un an s'écoule avant que le destin amène Dan à se joindre au groupe. Dès lors, le band établit clairement son orientation musicale rock progressive. Mais encore. un claviériste et un chanteur manquent toujours à l'appel. Après quelques mois de recherche, Mouse et David entrent en scène, complétant ainsi la formation qui conservera temporairement le nom de Hannibal.

1999
La présence de Mouse est sporadique et il décide de quitter définitivement à l'été '99. Néanmoins, le groupe complète la composition de plusieurs pièces durant cette courte période.
Le band établit ses quartiers généraux chez Dan. Après une séance de « brainstorming » hilarante, le groupe est baptisé « Signs of One ». Choisir un nom était devenu une réalité pressante puisque le groupe produisait un premier démo à l'automne '99 : Un week-end intense durant lequel le groupe enregistra 4 pièces, totalisant 40 minutes. Une façon amusante de faire ses premiers pas dans les studios...

2000
Yan se joint au band en janvier - Le groupe Signs of One est finalement complet ! Yan ajoute rapidement sa touche magique aux pièces existantes. Le groupe est mûr pour une sortie. La première performance de Signs of One a lieu dans le cadre d'un concours amateur à Cap-Rouge, en banlieue de Québec. Signs of One gagne ce concours et, dès lors, cherchera des occasions de se donner en spectacle sur une base régulière.

2001-2003
À travers une amitié grandissante et l'exploration musicale, le groupe fait ses classes et apprend l'ABC du rock'n'roll: Signs of One pratique énormément, interprète des « covers », compose du nouveau matériel, donne des spectacles et rêve d'une suite heureuse...

2003
HERE AND THERE, NOW AND THEN.(2003)

Le premier album officiel de Signs of One, HTNT, fut enregistré par Luke Bossy et distribué par Les Disques IpsoFacto. Honnête et naïve, cette production reflète bien les premières années du groupe.

Le lancement de l'album et les spectacles qui suivent sont mémorables. Signs of One est alors accompagné d'une bande de « freaks » dévoués, qui font toujours partie de l'équipe, pour la plupart.

2004
Suite à l'expérience HTNT, les membres de SO1 sont impatients de commencer l'écriture de nouvelles chansons pour le prochain CD. Un horaire intense est planifié, l'objectif étant de lancer l'album pendant l'année 2004. Cependant, chaque membre du groupe doit composer avec un travail à temps plein, les études, la famille, etc. SO1 doit donc réajuster son tir. Tous les membres sont d'accord pour faire en sorte que le prochain album soit d'une grande qualité et que rien ne vienne compromettre cet objectif.

2004-2007
Le matériel pour le second album du groupe est presque complété à l'arrivée du mois de Février 2005. Signs of One décide donc d'enregistrer ses chansons sous forme de préproduction (démo) dans le but d'établir les fondations du futur album. À partir de cet enregistrement, le groupe lancera « Outlines », un court CD comprenant les versions préliminaires de Confusion, Wise Man et I, dans le but de se trouver un contrat de disque.

Signs of One concentre ensuite toutes ses énergies à l'amélioration des chansons de l'album. Celles-ci sont retravaillées et élevée à un niveau supérieur. Au début de l'année 2006, le groupe est prêt pour l'enregistrement et se met à la recherche d'un studio. La chance sourit au groupe lorsqu'il fait la rencontre de Serge Samson, possédant son propre studio nommé « La petite Boutique », situé dans un décor enchanteur, en pleine nature, à St-Nicéphore (Québec). L'enregistrement d'Innerlands débute donc en juin 2006 pour se terminer au début de 2007. La majorité de l'album est enregistré à « La petite Boutique », alors que quelques passages sont faits au « Studio Bério » de l'Université Laval, à Québec.

Au même moment, Signs of One signe un contrat avec Unicorn Digital, un leader dans le domaine de la distribution internationale de musique progressive. Cette entente assure à SO1 que sa musique pourra être entendue partout sur la planète !
Un nouveau voyage débute.